Notre nouvelle boutique maintenant ouverte ...

BIENVENUE DANS LA NOUVELLE BOUTIQUE
SITUEE AU 1001 RUE ST-GEORGES A ST-JEROME

Entrevue lumière...

>> samedi 28 mai 2011

Voici en grande première notre grande gagnante du concours Scrapbook Laurentides :


Patricia Allard @ Leilanne



- Parle-nous un peu de toi et de ta famille.
Je suis la maman de 5 grands enfants maintenant qui ont respectivement 19, 17, 16, 14 et 11 ans. Pas besoin de vous dire que la vie à la maison est assez « décoiffante », mais nous avons beaucoup de plaisir tous ensemble. Je suis en couple depuis bientôt 25 ans avec mon amoureux, et je vis dans une petite localité en banlieue de Rimouski au Bas-Saint-Laurent. Je travaille à temps plein comme comptable et conseillère au financement dans une grande entreprise. Je suis aussi administratrice du forum Scrapbook Café depuis plusieurs années maintenant.

- Depuis combien de temps t’adonnes-tu au scrapbooking?
Je dirais que d’une certaine façon j’ai toujours pratiqué ce loisir, car j’ai toujours agrémenté les albums photos de mes petits et de ma famille avec des autocollants, des commentaires comiques et des anecdotes bien avant de savoir qu’il existait des produits spécifiques pour la pratique de ce loisir. Je placerai donc la date de ma découverte autour de 2004.

-Comment as-tu découvert le scrapbooking?
En assistant à une présentation à domicile de produits avec ma mère. Nous avons ensemble remarqué que cela s’apparentait vraiment beaucoup à ce que je faisais de mes albums. De retour à la maison, je me suis installée à l’ordinateur et je me suis mise à faire des recherches sur ce que je pensais être encore du collage de découpures dans des grands cahiers. Ce fut une vraie révélation pour moi.

-Qu’est-ce que le scrap t’apporte au quotidien?
J’ai toujours été une personne très créative qui a pratiqué mille et un loisirs créatifs sans jamais me fixer sur un hobby en particulier, puisque la plupart prennent beaucoup de temps à réaliser. Tricot, peinture sur différents supports, broderie, couture et bien d’autres ont la plupart du temps besoin de longues heures de travail, ce dont je ne dispose absolument pas. Je me retrouvais toujours avec 10 projets en chantier et zéro temps pour les terminer, ce qui me causait beaucoup de frustration, car j’aurais aimé pouvoir accorder plus de temps à mes projets. Avec le scrapbooking, chaque page est en soi une création qui se complète dans un délai raisonnable. Le scrap m’aide beaucoup aussi à balancer ma créativité avec le côté très cartésien, logique et cadré dont je dois faire preuve dans mon travail, car je vous confirme que la comptabilité n’est pas un domaine très créatif.

-Fais-nous découvrir un côté de ta personnalité que nous ne connaissons pas.
Je suis une personne au final assez timide, mais j’essaie de me soigner et d’aller vers les autres plus facilement. J’ai aussi un sens de l’humour incisif et décapant, un côté pince sans rire assez fort et un sens de la répartie qui peut être déconcertant pour plusieurs. Disons que je suis le clown de la famille, un genre de Lise Dion des pauvres…

-Quel type de scrappeuse es-tu?
Ouf ça c’est une question… j’ai un processus créatif très douloureux. Ça me prend énormément de temps à me brancher sur le croquis de page que je vais faire (je travaille très rarement à partir de sketchs déjà prêts), les papiers que je vais prendre, les ornements que je vais choisir. Ensuite je me mets à douter de ce que je suis en train de faire, et gnagnagna. Bref ça me prend un temps fou avant de me décider à coller et enfin lâcher une page en décidant qu’elle est vraiment terminée. Mes copines de crop me regardent toujours travailler en riant dans leur barbe, c’en est devenu un running-gag. Pour vous dire, j’ai trainé une page double sur 4 crops différents en étant incapable de la finir, il manquait toujours quelque chose. Mais même si je m’améliore avec le temps, je ne crois pas que je deviendrai une usine à pages un jour. Je suis aussi une maniaque des détails de finition, ce crois que c’est peut-être un signe distinctif chez-moi


-Comment définirais-tu ton style?
J’aime explorer différents styles, mais je ne sais pas trop si mon style colle à telle ou telle définition. Sûrement un peu shabby, mais pas tant que ça. En fait, j’ignore totalement quel style cela peut bien être. J’aurais peut-être besoin de l’avis des autres pour le définir. J’aime aussi beaucoup exploiter le côté humoristique des situations et le traduire en pages. Et je suis sans contredit une maniaque du paper piecing.



-Quelles sont tes sources d’inspiration? Pourquoi ces choses t'inspirent-elles?
Beaucoup de choses m’inspirent, tirées du quotidien ou des évènements. Évidemment, ma famille et ses aventures sont une source inépuisable et constamment renouvelée d'inspiration, mais je m’inspire principalement de l’émotion dégagée par la photo. Je commence généralement par trouver mon titre, puis le tout s’enchaine. Mais j’ai généralement une bonne idée de ce que je vais faire en commençant. Ceci étant dit, cela ne m’empêche pas de me questionner constamment pendant le déroulement. Ensuite, j’essaie de m’attarder à la qualité de la journalisation. C’est important pour moi que l’histoire de la page soit homogène et complète et que toutes nos questions sur la photo puissent être répondues en observant la page.

-Parle-nous de ta page préféré à vie et explique pourquoi.
J’aime de plus en plus mes pages, mais ma préférée est celle-ci parce qu'elle me semble bien équilibrée, les teintes sont belles et il y a juste assez de tout selon moi.


-Nomme une technique ou produit qui te fait peur.
J’ai un malaise profond avec tout ce qui s’appelle mist, pouitch, spritz, masques, pochoirs et compagnie. Je manque de maitrise et j’ai bien du mal à en intégrer dans mes créations.

-Quel est ton produit chou-chou de l’heure?
Bien que ce ne soit pas nouveau, les pierres et perles adhésives de style Kaiser Craft, j’en mets partout, tout le temps. Il y a aussi les Thickers de American Crafts et mes chers poinçons.

-Quel est ton coup de cœur côté papier dont tu ne te lasses jamais?

J’adore tout de Cosmo Crickets, My Mind’s Eyes et October Afternoon et les incontournables Basic Grey; plus récemment, j’ai adoré toutes les collections de Echo Park.

-Quelle est ta dernière découverte en scrap?
Ça, ce n’est pas facile à répondre parce qu’il me semble que je suis toujours dedans à chaque jour depuis tellement longtemps maintenant. Alors je dirais LilyBee Designs, qui nous a offert de belles surprises dans leurs dernières collections, notamment de superbes lettrages tout mignons


-En scrap, tu es anti…
Définitivement anti-tabous. J’essaie autant que possible de ne m’appliquer aucune censure. Des photos qui peuvent sembler ratées peuvent m’inspirer à faire une page drôle ou servir à raconter une histoire. J’ai déjà réalisé une page double à partir d’une série de photos complètement ratées. Il s’agissait d’essayer de prendre ma famille en photo pour la postérité et ils étaient complètement indisciplinés et hilares, l’éclairage était tout ce qu’il y a de plus mauvais et le photographe avait du mal à tenir la caméra tellement il riait donc toutes les photos sont floues, décentrées et franchement mauvaises. On a jamais réussi à avoir une seule bonne prise. Pourtant, plusieurs me disent que c’est une de mes pages les plus réussies. Selon moi, il faut retenir que l’histoire que raconte une page est beaucoup plus importante que les que les fournitures qui peuvent la mettre en valeur, quelles qu’elles soient.

-Montre-nous ta dernière page.
Elle a déjà été affichée sur la toile et j’en ai quelques autres en réserve que je ne peux pas montrer tout de suite, mais voici ma préférée dernièrement.


-Parle-nous de ta participation au concours Scrapbook Laurentides et de ton expérience.
Je ne participe que très rarement à des concours. Je me suis donc surprise moi-même à avoir envie de participer à celui-ci. Il faut dire que je suis une grande fan de Scrapbook Laurentides. Mais je pense que cela a été surtout une question de timing, puisque j’entamais un congé de maladie lors du lancement du concours. Je me suis dit que cela me ferait de quoi m’occuper pendant ma convalescence.


-Quel a été ton sentiment et ta réaction lorsque tu as vu ton nom apparaître dans la liste des participantes retenues pour le premier défi?
J’ai été bien sûr très surprise et très contente. J’ai appris avec les années à ne pas faire de scrap pour le regard des autres, mais pour le mien. Ceci étant dit, c’est une belle récompense de voir son travail admiré et apprécié par les autres.

-Parle-nous de la page en laquelle tu avais le plus confiance.
À chaque ronde, j’ai donné 120 % de ce que pouvais dans les circonstances, puisque j’étais au repos complet tout au long du concours, je travaillais sur mes pages en séquences très courtes. Quand je laissais aller ma page, j’en avais pleinement confiance, quel que soit le résultat que j’aurais pu obtenir. Je pense que cela m’a aidé à aborder la compétitivité plus facilement. Il faut dire que toutes les participantes étaient bien généreuses et gentilles, ce qui a facilité le processus. Ma page de la deuxième ronde (le pays des merveilles) était selon moi celle qui avait le plus de chances, car j’avais exploité le thème à son maximum.



-Quelle page t'a donné le plus de fils à retordre, et pourquoi?
Malgré le degré de difficulté de la dernière ronde avec la carte pleine (25 critères), c’est sûr que c’est celle de la troisième ronde (promenade en forêt). À cette étape, j’étais à peu près certaine de ne pas passer. Un des critères était de faire un fond de page vaporisé et d’utiliser des pochoirs-masques. Je n’avais rien de tout ça en main alors j’ai dû improviser. Je m’y suis repris à 4 fois parce que je contaminais toujours mes surfaces avec les sprays. Cette ronde m’a vraiment donné des chaleurs.


- Quelle a été ta réaction quand tu as su qui était la gagnante?J’ai tourné en rond avant d’ouvrir le message d’annonce de la gagnante. J’ai pris le temps d’aller voir les autres créations, les commentaires du jury, les autres messages, puis mes enfants me disaient « Go, maman! C’est sûr que c’est toi! » et je me disais que ça ne se pouvait pas. Je me suis appliquée tout le long du concours à ne pas me faire d’idées et à aimer mes créations pour moi-même, car je ne voulais pas avoir de réaction cheap ou de déception. Alors quand j’ai vu que je gagnais, le stress est tombé tout d’un coup et il y a eu des larmes de joie un peu. Et ma famille était vraiment fière de moi, ça c’est le fun.

- Qu’est-ce que le fait d’avoir remporté le concours t’a apporté dans ta vie de scrapbookeuse?
Ça m’a permis de découvrir que mon travail pouvait plaire à d’autres et par le fait même m’a rassurée sur ma démarche. Je souhaite depuis toujours intégrer une équipe créative et le concours m’a prouvé que j’avais un potentiel pour faire des choses différentes et uniques, et que j’étais capable de livrer la marchandise. J’espère que mon rêve se réalisera un jour.

-Si c’était à recommencer, te relancerais-tu dans cette aventure?Oui, tout à fait. J’ai adoré suivre et réaliser ce concours, alors je recommencerais…dans quelques mois… Mais je crois qu’il est important de garder à l’esprit que les concours sont faits pour nous pousser à exploiter notre propre créativité à fond, et qu’on ne peut malheureusement pas toujours plaire à tout le monde. C’est vraiment important de garder une attitude détachée parce que c’est trop triste quand on voit quelqu’un qui se sent incompétent après une élimination. J’ai donné chaque fois tout ce que je pouvais et je crois que peut-être j’aurais été déçue si je n’avais pas gagné, mais certainement pas triste, parce que cela m’a permis de me dépasser et de faire 5 belles pages, qui auront une place de choix dans les albums de la famille.


Visitez Leilanne sur son blog : http://www.leilanne.blogspot.com/

Merci Leilanne pour ce beau partage et félicitations pour cette belle victoire hautement méritée! :)

Marysebianca

2 commentaires:

Scrapisa 28 mai 2011 à 10:07  

Wow! Félicitations Leilanne! Belle entrevue! Et tes pages sont toutes plus belles les unes que les autres! Du bonbon! :)

Cappucine1978 29 mai 2011 à 15:19  

Une très belle entrevue Leilanne. J'aime beaucoup la scrappeuse, mais aussi la personne derrière la scrappeuse. Pour moi, une belle découverte sur tous les plans. Carrie xx

Back to TOP